Restauration de publicités

 

Restauration de publicité

 Restauration d’une publicité 1900 pour la marque Dubonnet

Restauration d’une publicité. Il s’agit en l’occurrence de lithographies en couleurs contrecollées sur un support constitué de deux cartons reliés ensemble. Cette publicité s’étant décollée, des morceaux ont été arrachés et il y a des manques en bordures. On constate également de nombreuses salissures sur la deuxième planche et de nombreux accidents sur la reliure de l’objet.

restauration de pub.

restauration de publicité

Restauration de publicité     

La seconde partie de ce dépliant ne comporte pas de manque mais présente des salissures importantes, on aperçoit également l’usure de la reliure de l’objet avant restauration.

La restauration consistera dans des greffes de papier mises à la teinte, sur les parties manquantes de la lithographie comme sur la reliure, mise à la teinte et nettoyage des parties tachées.
publicité 1900 avant restauration. Lithographie

Détail de la publicité après restauration.

détail publicitéaprès restauration

Greffe de papier et mise à la teinte.  La lithographie n’ayant pas été décollée afin de ne pas abîmer la reliure, le nettoyage est resté limité ce qui a compliqué la mise en couleur du papier de la restauration des parties manquantes.

 

les deux panneaux de la pub Bien sûr, sans un décollage des lithographies, le nettoyage n’est pas optimal mais l’objet est désormais consolidé et peut continuer à nous enchanter par son charme désuet.

La lithographie :

La lithographie fait partie de la grande famille des techniques de gravures mais elle diffère sensiblement des autres car c’est une technique d’impression sans relief, dite impression à plat. La matrice est soit une pierre calcaire préparée soit un zinc également traité. Le dessin se fait à l’aide d’encres grasses qui s’accrochent aux supports (crayons, plumes, pinceaux) directement sur la pierre ou reporté à l’aide de papiers report (dessin à l’endroit sur le papier, reporté à l’envers sur la pierre et donc imprimé à l’endroit sur la feuille).
Après mouillage de la pierre, seul le dessin à l’encre lithographique retient l’encre d’imprimerie, la feuille peut-être posée puis passée sous la presse lithographique. Il faudra une pierre pour chaque couleur et procéder au repérage pour l’impression des couleurs successives.

Cette technique  permettra la mise au point de l’offset.

La gravure au burin, la gravure à l’eau-forte, la gravure à l’aquatinte