Conservation et restauration de documents graphiques

06 80 65 68 08 - 01 39 52 73 06

Décollage et nettoyage de pastel

Pastel avant restauration : décollage et nettoyage.

Etat de ce pastel de Guillaumin avant décollage :​

Ce pastel se présente collé, en plein, sur un carton acide. Le plus souvent, quand toute la surface de la feuille est couverte de pastel, le carbonate de calcium, principal composant du medium, suffit à protéger le support contre les mécanismes d’altération de la cellulose.
Mais dans le cas présent, l’artiste n’a pas choisi de recouvrir la totalité de la feuille supportant le pastel. Ainsi, collée sur un carton acide, l’œuvre s’est considérablement détériorée et présente de nombreuses taches de foxing dues à l’altération de la cellulose.

Pour le décollage de ce pastel, le restaurateur  placera ce document sur une surface lisse et anti adhérente. Le document sera calé afin qu’aucun frottement ne puisse se produire. L’étape du décollage de ce pastel est risquée mais inévitable pour entamer une action sur les taches. 
Le carton va être retiré, petits morceaux par petits morceaux à l’aide d’un scalpel. Heureusement, dans le cas présent, les pastels utilisés par l’artiste sont assez gras (pour les connaisseurs, plus comme la marque Sennelier que ceux de la marque Rembrandt) et adhèrent bien au papier. Et le graphisme n’est pas travaillé en multi couches. Mais cela reste ce qu’on appelle un « pastel sec » et la procédure de décollage est délicate. 

restauration d'un pastel de Guillaumin

Pastel après décollage et nettoyage des taches de foxing.​

Le nettoyage des rousseurs a été fait taches à taches. Un traitement en bain étant bien sûr inenvisageable. Mais, malgré tout, cela a permis à l’œuvre de retrouver de la fraîcheur même si certaines traces d’oxyadation de la cellulose restent visibles. Enfin, un encadrement bien réalisé sur un carton museum avec réserve alcaline et un verre anti UV devrait ralentir les dégradations ultérieures.

Armand Guillaumin : 1841-1927.

Peut-être moins connu que ses illustres confrères impressionnistes Cézanne, Monet, Renoir et Pissaro,  Guillaumin était reconnu par ses pairs. Sa palette et son œuvre sont excessivement variés dans les sujets comme les traitements. Mais, d’un certain naturalisme à un style annonçant le fauvisme, son talent est à redécouvrir.  

Retour haut de page